L’infertilité est un problème de couple à traiter en couple

Article : L’infertilité est un problème de couple à traiter en couple
8 juillet 2019

L’infertilité est un problème de couple à traiter en couple

Jean Simba berce sa fille une semaine après sa naissance, à Kolwezi, province de Lualaba , RD Congo, 2016 © Hervé Mukulu
Jean Simba berce sa fille une semaine après sa naissance, à Kolwezi, province de Lualaba , RD Congo, 2016 © Hervé Mukulu

L’infertilité est un sérieux problème dans les couples. La probabilité d’un divorce est énorme quand le couple n’arrive pas à concevoir. En Afrique, continent le plus touché par l’infertilité, la première année du mariage est scrutée par la famille de l’homme. Il faut impérativement que la femme tombe enceinte. Sinon, la belle-famille menace de trouver une autre femme à leur fils. Soulignons que pour l’Afrique l’infertilité n’est que féminine.

Pourtant, la science démontre qu’il n’y a pas que la femme qui est à l’origine des difficultés de procréation. Dans 40% des cas, l’homme est à l’origine du problème, nous en avons parlé dans un précèdent article. Pour la femme, ce pourcentage s’élève aussi à 40% ; les 20% restants étant des couples où les deux partenaires ont des difficultés. Afin d’éviter cette stigmatisation, une nouvelle approche du traitement de l’infertilité se développe, car dans plusieurs cas l’infertilité peut se soigner.

« On ne peut pas diagnostiquer l’infertilité quand on est célibataire »

Le docteur Muhindo Jérémie, directeur de l’hôpital général de Beni, préfère parler de l’infertilité du couple plutôt que de celle de l’homme ou de la femme « car on ne peut pas diagnostiquer l’infertilité quand on est célibataire. Il faut bien que ça soit un couple pour que le problème se pose. Il arrive souvent qu’une une fois séparé, le couple qui n’a pas pu concevoir durant des longues années aille concevoir chacun avec un autre partenaire. Il existe ainsi certaines incompatibilités qui ne peuvent être imputées ni à l’homme ni à la femme », nous explique-t-il.  Il peut s’agir de l’incompatibilité du groupe sanguin, de l’anémie SS, du caractère génétique…

Le psychologue Achille Mbafumoja ajoute : « Traiter le problème d’infertilité en couple permet de ne pas culpabiliser un seul de deux partenaires. » Ainsi, la thérapie se fait en couple pour étudier toutes les options. Le docteur Willy Ngeleza, médecin de la clinique « La Gracia » à Beni, conclut : « La seule thérapie est de consulter le médecin traitant du couple, car chaque cas a ses particularités. On ne peut donner des principes généraux. Cela peut aggraver le problème. On peut encore moins se fier uniquement à la prière, car Dieu bénit les actions pour dire les soins médicaux. »

Hervé Mukulu

Partagez

Commentaires